6EME JOUR : SUR LE CHEMIN DU RETOUR –D’AIGLE A ANDRESY

Il est 8h et nous sommes tous réunis en bas de l’hôtel après une bonne et longue de nuit de sommeil. Tout le monde est ravi des exploits accomplis la veille. D’une part, les cyclistes qui ont fourni des efforts remarquables pour aller jusqu’au bout de ce défi. Ils ont réussit ce marathon pour l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque et ont pu relever le challenge personnel d’aller jusqu’au bout de la dernière étape : le Col St Bernard qu’ils ont franchi à deux reprises. D’autre part, le staff car tout s’est déroulé à merveille.

Nous sommes 26 à avoir participé au défi : cyclistes, bénévoles et membres du Lions Club Heraldic Yvelines compris. C’est donc toute une logistique à mettre en place pour transporter ce petit monde ; notamment pour le retour à Andrésy car cette fois-ci nos cyclistes ne pédaleront pas ! 3 voitures, 2 camions, 1 camionnette et une moto furent nécessaires à notre expédition transalpine.

Les cyclistes s’affairent à ranger et protéger leur vélo pendant que d’autres organisent les camions dans lesquels seront stockés les bagages et autres équipements.

8h30, l’heure du départ a sonné et il est temps de prendre la route pour les 800 km de retour.

Il est difficile de se dire au revoir après de si bons moments partagés. Malgré une semaine à vivre les uns avec les autres, on aurait même pu prolonger de quelques jours tant l’ambiance était bonne. Non nous ne voulons pas nous quitter si vite, alors nous prévoyons de déjeuner tous ensemble.

La question fatidique se pose alors : «  On se suit ? ». Mais nous ne pourrons malheureusement pas tous faire la route ensemble.

Sur le trajet, nous ne pouvons nous empêcher de repenser nostalgiquement aux jours précédents lorsqu’arrivent les villes étapes mais cette fois dans le sens inverse : Martigny, Yverdon, Dole, Tonnerre … Et dire que nous faisons en une seule journée de voiture ce qui a pris 5 jours à parcourir en vélo…

Après en moyenne 7 heures de trajet, nous regagnons tous nos foyer.

Nous souhaitons un repos bien mérité à toute l’équipe du défi St Bernard : cyclistes et staff.

Bon courage pour ceux qui reprendront le travail la semaine prochaine et bonnes vacances à ceux qui partiront.

Malgré les congés d’été vous pouvez continuer à nous suivre pour plus d’aventures post défi : le débriefe, les aventures de Lilly, etc

Information importante : le défi est achevé mais pas notre collecte de fonds, alors faites passer le message !

Vous pouvez encore faire des dons au profit de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque et ce jusqu’à début septembre : cliquer ici

Nous vous tiendrons informés des événements à venir.

Bon vent et à bientôt,

LE CHALLENGE DU 4EME JOUR – D’YVERDON A MARTIGNY (SUISSE)

C’est avec surprise que nous découvrons un soleil éblouissant à notre réveil, synonyme de chaleur, quel soulagement ! Depuis notre départ, toutes les conditions climatiques auront été réunies : pluie, vent, froid et finalement le beau temps.
Une fois les affaires rassemblées, les coureurs s’affairent à l’entretien et la réparation de leur vélo. Il ne faut pas négliger cet outil qui leur a permis depuis 3 jours de parcourir 650 km !

Et nous voilà répartis en direction de Martigny. L’étape du jour est la plus facile du défi : 113 km avec une belle montée à la sortie d’Yverdon-les-Bains suivie par quelques côtés dans la matinée qui nous mèneront jusqu’à une vue imprenable sur le Lac Léman.
La descente à des airs de ballades et nos coureurs se prennent à jouer les touristes. Pour la 1ère fois depuis le début de ce défi, ils s’octroient des pauses hors récupération. Ils jouent aux touristes et prennent quelques photos du lac de ce point de vue magnifique.
Nous ne pouvions donc passer à côté de ce cadre incroyable pour le déjeuner. Nous nous arrêtons à Vevey, sur une des nombreuses pelouses à proximité du siège de Nestlé. Face à nous, à quelques mètres, les pêcheurs et vacanciers profitent des joies du lac. La tentation est trop forte pour que nos cyclistes, qui sont ne l’oublions pas, à la base triathlètes, aillent eux aussi se baigner. Cette pause prend alors des airs de vacances et nos athlètes décompressent en se laissant aller à des jeux d’arrosage ou à jeter à l’eau le staff du défi. Au programme : ambiance bonne enfant et séance bronzette afin d’essayer d’atténuer les marques blanches laissées par la tenue de cyclistes.

Mais ne perdons pas de vue notre objectif: le défi ! Nous reprenons la route et arrivons à Martigny vers 16h. Juste le temps de prendre une douche à l’hôtel et décompresser 30 mn puis réunion générale entre le staff et les cyclistes pour organiser la journée du lendemain : le passage du col Saint-Bernard, épreuve redoutée mais aussi tant attendue par nos coureurs.

Une fois le briefing terminé, le Lyons Club Sion-Valesia nous attend à la réception de notre hôtel. Ce dernier a réservé une surprise de taille à nos sportifs. Afin de les aider à se relaxer avant l’étape la plus importante mais la plus difficile, ils nous emmènent assister à une visite de la Caveaux de la famille Rouvinez. Celle-ci sera suivie d’une dégustation de vin et d’un somptueux dîner (composé bien évidemment pour l’occasion de pâtes :-).
Nos coureurs bien détendus peuvent maintenant aller se coucher et rêver des cols de demain.

 

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=gAgnl75qVQI]

 

Day 4 - Yverdon to Martigny Switzerland

 

Un Grand Merci beaucoup à le  Lions Club Sion-Valais Romand at Martigny Switzerland.

Cyclist – Emilie Tremblay

 

 

 

Emilie Tremblay

26ans, kiné depuis 2011.

Sportive depuis tout le temps, j’aime le sport en général, et les défis un peu fun, et fous( 24h VTT, 24h Mans roller, raid multisports, Paris-Londres en vélo…).

Triathlète depuis cette année ( jeune padawan donc gros défi pero également pour cette aventure!!) avec une sprint, et un longue distance en juin pour cette première année 🙂

Sports: escalade,moto, vtt, triathlon

Autres: cinéma, théatre, voyage et comme Eric: les bonnes choses!